Selon une étude Harris Interactive, les Français sont prêts à utiliser les plateformes d’e-consentement médical

 

Les Français considèrent le consentement médical comme un acte normalisé